anne [dot] pasquier [at] fr [dot] educanet2 [dot] ch (Anne PASQUIER)

arnaud [dot] fritschy [at] fr [dot] educanet2 [dot] ch (Arnaud Fritschy)

jose [dot] peiry [at] fr [dot] educanet2 [dot] ch (José Peiry)

1. Qu'est-ce que la médiation scolaire ?

Dans notre CO, comme dans les autres CO du canton, des enseignants ont été formés à assumer la fonction de médiateurs scolaires. Actuellement, cette formation est confiée à l’ISPFP (Institut Suisse de pédagogie pour la Formation Professionnelle). De plus, une formation continue et une supervision sont assurées à chaque médiateur. Les médiateurs pratiquent l’écoute active tout en dialoguant dans un climat de bienveillance et de non-jugement. Ils sont tenus à la confidentialité.

2. Pourquoi la médiation scolaire ?

Dans notre société matérialiste où la consommation et le rendement semblent avoir remplacé les vraies valeurs humaines, nos jeunes sont parfois désemparés, à la recherche de leur identité profonde. Les adolescents se plaignent de rencontrer parfois des problèmes de communication avec le monde des adultes. La médiation est un lieu où l'élève vient se confier ou déposer un fardeau trop lourd pour lui.

3. Quelles sont les tâches des médiateurs ?

Les tâches qui incombent aux médiateurs sont variées et multiples. Mais dans cette présentation, il ne sera relaté que les deux principaux axes de travail auprès des élèves, à savoir la relation d'aide et la gestion des conflits. 

La relation d'aide

Le médiateur accompagne surtout des élèves qui éprouvent certaines difficultés relationnelles ainsi que des élèves qui ont besoin de partager un souci qu'ils portent momentanément en eux. Pour le médiateur, il s'agit d'accueillir le jeune avec bienveillance, de l'écouter et de l'aider.

L'écoute active pratiquée en médiation consiste à être attentif à la personne que l'on accueille, à ses problèmes, à sa souffrance. La tâche du médiateur est de rechercher avec l'adolescent quelles sont les ressources qu'il possède afin de lui permettre de reprendre confiance en lui et d'agir avec toutes ses forces latentes. Certes, le médiateur n'est pas un thérapeute, c'est un "accompagnateur". Et le cas échéant, il invitera le jeune à se diriger vers un service professionnel compétent qui l'aidera à résoudre ses difficultés. Le médiateur est ainsi amené à travailler parfois en réseau.
Il est évident que le médiateur est d'abord au service des élèves, il se met aussi à disposition des parents et des enseignants qui le souhaitent.

La gestion des conflits

Il a aussi été donné aux médiateurs une formation, un savoir-faire pour gérer les conflits éclatant en milieu scolaire. Là encore, il s'agit d'entendre les antagonistes, de les aider à s'écouter les uns les autres et à trouver en eux des solutions pour avancer sur un chemin de respect et de tolérance.

Les médiateurs interviennent à la demande des élèves, des maîtres et des parents lors de situations difficiles liées à :

  • La communication,
  • L'intégration de l'élève dans sa classe,
  • Les envies suicidaires,
  • La séparation des parents,
  • La maltraitence, abus sexuels,
  • Un mal-être général et des difficultés scolaires,
  • L'envie de violence.

4. Comment rencontrer les médiateurs ?

  • Elèves, parents et collègues qui le souhaitent peuvent s’adresser indifféremment à l’un des médiateurs présentés ci-dessus.
  • Les médiateurs peuvent également être contactés par lettre (boîte aux lettres de la médiation dans chaque CO), par téléphone avec répondeur (au numéro 026 919 27 55 - CO de Bulle) ou par mail (cliquer sur le nom).